Parodies de Parolix, parodies de chansons, parodie
Parodies de chansons écrites Parodies de chansons interprétées Parodies de chansons en vidéo

238

114

37

Que serait-elle sans toi?

  • Date de fin d'écriture : 11.8.2016
  • Titre original : Que serais-je sans toi
  • Artiste : Jean Ferrat


   

Les paroles


{Refrain}{Refrain}
Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontreQue serait-ell' sans toi qui la sortit de l'ombre?
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormantQue serait-ell' sans toi et ton regard aimant?
Que cette heure arrêtée au cadran de la montreDès qu'Orane te vit avec ta barbe sombre
Que serais-je sans toi que ce balbutiemenElle comprit avant vous que vous seriez amants


J'ai tout appris de toi sur les choses humainesIl arrive parfois que l'amour vous surprenne
Et j'ai vu désormais le monde à ta façonIl est vain de lutter quand surgit la passion
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontainesIl faut suivre parfois les instincts de sa chienne
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaineQui débusque parfois un gentil phénomène
Comme au passant qui chante on reprend sa chansonQuand le destin s'en mêle et retient sans raison
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frissonLes sentiments s'affolent et renaît la passion


{Refrain}{Refrain}


J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerneIl n'est jamais trop tard, même à la soixantaine
Qu'il fait jour à midi qu'un ciel peut être bleuPour se faire une amie, on n'est jamais trop vieux
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverneDes coups de téléphone et des mails par dizaines
Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderneEt vous voilà partis en oubliant vos chaînes
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deuxDe Grasse à Monaco où chacun fait ce vœu
Tu m'as pris par la main comme un amant heureuxLes espoirs se transforment en projets merveilleux


{Refrain}{Refrain}


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristesPour trouver le bonheur, il faut suivre sa piste
N'est-ce pas un sanglot de la déconvenueSavoir changer de vie, sauter vers l'inconnu
Une corde brisée aux doigts du guitaristeOubliez maintenant les nombreux moments tristes
Et pourtant je vous dis que le bonheur existeCar Compostelle accueille vos projets optimistes
Ailleurs que dans le rêve ailleurs que dans les nuesVos rêves de voyages ne sont plus saugrenus
Terre terre voici ses rades inconnuesDécouvrez donc à deux ces pays inconnus


{Refrain}{Refrain}

Que serais-je sans toi pour affronter le monde?

Que serais-je sans toi et ton regard aimant?

Mon Orane adopta en moins d'une seconde

Celui qui m'aimerait comme un adolescent


A savoir sur cette parodie

    Cette parodie a commandée par Marie-France pour l'anniversaire de Michel. Je me suis basé sur les informations qu'elle m'a communiquées pour écrire un texte sur mesure sur une chanson qu'elle a choisie.

Vos appréciations


Cette Parodie n'a pas encore été notée


Ces textes sont mis à disposition sous contrat Creative Commons
Parolix © 2007 - Tous droits réservés - parolix@parolix.net