Parodies de Parolix, parodies de chansons, parodie
Parodies de chansons écrites Parodies de chansons interprétées Parodies de chansons en vidéo

238

114

37

Il changeait d'habits

  • Date de fin d'criture : 22.6.2009
  • Titre original : Il changeait la vie
  • Artiste : Jean-Jacques Goldman


   

Les paroles


C'tait un cordonnier, sans rien d'particulierC'est un dput tout beau tout pomponn
Dans un village dont le nom m'a chappLe genre premier d'la classe qui peut que t'nerver
Qui faisait des souliers si jolis, si lgersIl prchait la puret, la famille, les Franais
Que nos vies semblaient un peu moins lourdes porterIl aimait bien le Front mais sans trop l'avouer


Il y mettait du temps, du talent et du curIl vantait tout le temps la vertue et l'honneur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heuresMais venait les jeudis aux Nuits du snateur
Et loin des beaux discours, des grandes thoriesEt loin des beaux discours, plong dans ces orgies
A sa tche chaque jour, on pouvait dire de luiPour mettre ses strings clous et crier des saloperies
Il changeait la vieIl changeait d'habits


C'tait un professeur, un simple professeurC'tait un procureur, sans remord et sans peur
Qui pensait que savoir tait un grand trsorQui voulait foutre en tle, les pourris, les violeurs
Que tous les moins que rien n'avaient pour s'en sortirPour lui jamais de doutes et il fallait svir
Que l'cole et le droit qu'a chacun de s'instruireY'avait pas d'innocents, y'avait que des satyres


Il y mettait du temps, du talent et du curIl prnait tout le temps le Droit et les bonnes murs
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heuresMais venait les jeudis aux Nuits du snateur
Et loin des beaux discours, des grandes thoriesEt loin des beaux discours, de toutes ses plaidoiries
A sa tche chaque jour, on pouvait dire de luiPour mettre une ceinture-god et masquer son tout petit
Il changeait la vieIl changeait d'habits


C'tait un p'tit bonhomme, rien qu'un tout p'tit bonhommeC'tait un archevque, une sacr tranche de cake
Malhabile et rveur, un peu loup en sommeLe genre un peu facho, du Pape le remake
Se croyait inutile, banni des autres hommesIl hassait ce Monde truff de discothques
Il pleurait sur son saxophoneLieux de dcadence et d'chec


Il y mit tant de temps, de larmes et de douleurIl s'clipsait souvent avec 2-3 bonnes-surs
Les rves de sa vie, les prisons de son curSe rendait discrtos aux Nuits du snateur
Et loin des beaux discours, des grandes thoriesEt loin du ton si grave, de toutes ses homlies
Inspir jour aprs jour de son souffle et de ses crisPour s'habiller en esclave et se retrouver soumis
Il changeait la vieIl changeait d'habits


Vos apprciations

  • djmick62 : 10/10   
  • El Diablo : 10/10   
  • Sn Parod : 10/10     Dj que j'adore l'originale, mais l ... Tu me troues le cul ^^

Moyenne : 10/10


Ces textes sont mis disposition sous contrat Creative Commons
Parolix © 2007 - Tous droits rservs - parolix@parolix.net