Parodies de Parolix, parodies de chansons, parodie
Parodies de chansons écrites Parodies de chansons interprétées Parodies de chansons en vidéo

238

114

37

Tu iras

  • Date de fin d'écriture : 5.1.2009
  • Titre original : On ira
  • Artiste : Jean-Jacques Goldman


   

Les paroles


On partira de nuit, l'heure où l'on doute Tu partiras mamie demain sans doute
Que demain revienne encore Ce soir tu m'emmerdes encore
Loin des villes soumises, on suivra l'autoroute Je serai plus tranquille sans ta tronche vieille croûte
Ensuite on perdra tous les nords Et tant mieux si t'es pas d'accord


On laissera nos clés, nos cartes et nos codes Tu laisseras tes billets, ta carte et ton code
Prisons pour nous retenir Sinon tu vas revenir
Tous ces gens qu'on voit vivre comme s'ils ignoraient Ton dentier, ton sonotone, tes vieilles lunettes
Qu'un jour il faudra mourir Vaudrait mieux les réunir
Et qui se font surprendre au soir Car demain je vire ton bazard


Oh belle, on ira Oh vieille, tu iras
On partira toi et moi, où ?, je sais pas Tu partiras en maison loin, loin de de là
Y'a que les routes qui sont belles Y a plein de chambres qui sont belles
Et peu importe où elles nous mènent Mais nous on t'a pris une poubelle
Oh belle, on ira, Oh vieille, tu iras,
On suivra les étoiles et les chercheurs d'or T'inquiètes pas pour tes toiles et tes lingots d'or
Si on en trouve, on cherchera encore Si on les trouve on le dira pas trop fort


On n'échappe à rien pas même à ses fuites J'arrêterai enfin d'éponger tes fuites
Quand on se pose on est mort De nettoyer tout ton corps
Oh j'ai tant obéi, si peu choisi petite Je voudrais que la nuit passe vraiment très vite
Et le temps perdu me dévore Te torcher le cul plus d'accord


On prendra les froids, les brûlures en face Ce soir tu dors là, sur cette vieille paillasse
On interdira les tiédeurs Ta chambre est réquisitionnée
Des fumées, des alcools et des calmants cuirasses Ton armoire et ton lit prenaient bien trop de place
Qui nous ont volé nos douleurs Je devais m'en débarasser
La vérité nous fera plus peur Pour mon home-cinéma rêvé


Oh belle, on ira Oh vieille, tu iras
On partira toi et moi, où ?, je sais pas Tu partiras en maison loin, loin de de là
Y'a que les routes qui tremblent On a réservé ta chambre
Les destinations se ressemblent D'autres petits vieux t'y attendent
Oh belle, tu verras Oh vieille, tu iras,
On suivra les étoiles et les chercheurs d'or T'inquiètes pas pour tes toiles et tes lingots d'or
On s'arrêtera jamais dans les ports Si on les trouve on le dira pas trop fort


Belle, on ira Vieille, tu iras
Et l'ombre ne nous rattrapera peut-être pas Dans ce lieu où tu te sentiras très bien crois-moi
On ne changera pas le monde Car même s'il y fait un peu sombre
Mais il nous changera pas On s'occupera de toi
Ma belle, tiens mon bras Ma vieille, tu auras
On sera des milliers dans ce cas, tu verras Du bon potage à tous les repas, tu verras
Et même si tout est joué d'avance, on ira, on ira Et même si tu me tiens la manche, tu iras, tu iras


Même si tout est joué d'avance Même si tu me tiens la manche
A côté de moi, Trop tard fallait pas
Tu sais y'a que les routes qui sont belles Révéler que je vote pour Le Pen
Et crois-moi, on partira, tu verras Ne chouine pas, tu vas faire peur à ton chat
Si tu me crois, belle Dis-lui adieu, vieille
Si tu me crois, belle Dis-lui adieu, vieille
Un jour on partira Demain tu partiras
Si tu me crois, belle Dis-lui adieu, vieille
Un jourDemain


Vos appréciations

Moyenne : 3/10


Ces textes sont mis à disposition sous contrat Creative Commons
Parolix © 2007 - Tous droits réservés - parolix@parolix.net