Parodies de Parolix, parodies de chansons, parodie
Parodies de chansons écrites Parodies de chansons interprétées Parodies de chansons en vidéo

234

114

38

Il a fait un soufflé tout seul

  • Date de fin d'écriture : 25.4.2008
  • Titre original : Elle a fait un bébé toute seule
  • Artiste : Jean-Jacques Goldman
  • Thème :


   

Interprétation


Le soufflé de Papy


Voilà la




Pour télécharger ce trésor inestimable de la parodie
cliquez ici



Les paroles


Elle a fait un bébé toute seule (x2)Il a fait un soufflé tout seul (x2)
C'était dans ces années un peu follesSa femme a eu cette idée un peu folle
Où les papas n'étaient plus à la modeDe lui confier aujourd'hui ses casseroles
Elle a fait un bébé toute seuleIl a fait un soufflé tout seul


Elle a fait un bébé toute seule (x2)Il a fait un soufflé tout seul (x2)
Elle a choisi le père en scientifiqueIl a voulu faire son magnifique
Pour ses gènes, son signe astrologiqueMais il a plutôt l'air pathétique
Elle a fait un bébé toute seuleIl a fait un soufflé tout seul


Et elle court toute la journéeEt le four est tout décalqué
Elle court de décembre en étéLe four il a pas trop aimé
De la nourrice à la baby-sitterPour ce supplice qui a bien pris trois heures
Des paquets de couches au biberon de quatre heuresIl y a plusieurs couches et pas qu'à l'intérieur
Et elle fume, fume, fume Et il fume, fume, fume
Même au petit déjeunerPour lui dire de plus en j'ter


Elle défait son grand lit toute seule (x2)Il a fait des brownies tout seul (x2)
Elle vit comme dans tous ces magazinesIl a juste oublié la farine
Où le fric et les hommes sont facilesIl s'en fiche, à la place, y'a de l'huile
Elle défait son grand lit toute seuleIl a fait des brownies tout seul


Et elle court toute la journéeEt le four est tout décalqué
Elle court de décembre en étéLe four il a un peu morflé
Le garage, la gym et le blues aloneIl tremblotte, il couine, on l'entend qui grogne
Et les copines qui pleurent des heures au téléphoneCet amat de fer, ce n'est plus qu'une charogne
Elle assume, sume, sume Y's'consume sume sume
Sa nouvelle féminitéPour s'auto-insinérer


Et elle court toute la journéeEt le four est tout décalqué
Elle court de décembre en étéLe four il a pas trop aimé
De la nourrice à la baby-sitterPour ce supplice qui a bien pris trois heures
Des paquets de couches au biberon de quatre heuresIl y a plusieurs couches et pas qu'à l'intérieur
Et elle fume, fume, fume Et il fume, fume, fume
Même au petit déjeunerPour nous dire de plus en j'ter


{Parlé}{Parlé}
Elle m'téléphone quand elle est malEt puis vient l'heure d'passer à table
Quand elle peut pas dormirSa femme voit le carnage
J'l'emmène au cinéma, j'lui fait des câlins, j'la fais rireElle est pas étonnée, elle s'attendait à pire
Un peu comme un grand frèrePendant qu'il accuse le chat
Un peu incestueux quand elle veutElle sort une pizza du congèle
Puis son gamin, c'est presque le mien, Mais y'a plus d'four ça la fout mal
Sauf qu'il a les yeux bleusCar faut la faire à la poèle
Elle a fait un bébé toute seuleIl a fait un soufflé tout seul


Vos appréciations

  • iemanjinha : 9.5/10    très sympathique... du vécu?
  • tof45 : 9/10   pas mal du tout c est asser marrant!!

Moyenne : 9.25/10


Pour noter cette parodie tu dois être loggé (c'est gratos)


Ces textes sont mis à disposition sous contrat Creative Commons
Parolix © 2007 - Tous droits réservés - parolix@parolix.net